Motoya Miyauchi 宮内基弥

Motoya Miyauchi           La musique est mon chateau.

 

Compositeur, musicien, musicologue et pédagogue  (musique traditionnelle japonaise)

Directeur de l’association Wanote

Ayant appris plusieurs genres de la musique traditionnelle japonaise, telles que Nagauta et Kiyomoto, il a joué le shamisen du Kiyomoto pour le Théâtre Kabuki et le Nihon Buyō.

Par ailleurs, il développe une nouvelle méthode d’enseignement pour les débutants en instruments japonais, fondée sur l’improvisation et utilisable pour chaque école (ryūha). Doctorat en musicologie (Université des arts de Tokyo).

 

 

COMPOSITIONS PRINCIPALES

« Nayuma » pour Shakuhachi, Koto et Shamisen (2012)

« Fumi no Shirabe » pour cinq instruments japonais (2010)

« Duo pour Koto des 25 cordes » (2009)

« Uta Hime » pour Koto des 21 cordes solo (2008)

« Fantaisie sur Azuma-Hakkei » pour Shakuhachi, Koto et Shamisen (2008)

« Mai Hime » pour Koto des 21 cordes solo (2007)

« Wafū » pour Shamisen solo (2006)